fde

QUITTER LA TERRE

QUITTER LA TERRE
Photo : © Jeanne Quattropani
ME 28 SEP - 20h30

Il y a quelque temps, Joël a découvert dans une cave un carton rempli d’un chaos de documents divers qui constituent les fondements d’une proposition ambivalente de «nouveau départ», prévoyant l’extinction de la majeure partie de l’humanité devenue stérile, et la survie dans le cosmos de quelques poignées d’individus qui tiendraient des journaux intimes en écoutant de la musique qui calme. Malgré les nombreuses incohérences et invraisemblances qu’ils contiennent, ces documents sont devenus la matière première de "Quitter la Terre". Cette pièce nous détache du réel pour mieux nous y ancrer et se situe quelque part entre un Pecha Kutcha (l’anti-PowerPoint) qui s’éterniserait, la visite d’un atelier protégé et un congrès de futurologie dilettante. Sur scène, entre science-fiction loufoque et mystification, le duo de comédiens Joëlle Fontannaz et Joël Maillard présente un projet radical pour sauver l’humanité. Joël Maillard est lauréat d’un Prix suisse des arts de la scène 2021.

« Quitter la Terre a tout pour emballer. Son sujet d’abord, fantasme archaïque et scénario désormais plausible. La gravité foutraque ensuite du texte et des comédiens au diapason. Le dispositif, léger et sophistiqué : une petite table de conférence, deux écrans pour des projections, une boîte en carton où s’empilent les carnets, la mémoire des stationnautes retrouvée par Joël et Joëlle. Les mille et une spéculations enfin qu’inspire l’utopie négative, autrement dit la dystopie. » Le Temps

Infos supplémentaires : Plongez-vous dans l’univers singulier de Joël Maillard avec un second spectacle au Théâtre du Jura : Résilience mon cul.

Jeu et conception : Joëlle Fontannaz, Joël Maillard / Texte et mise en scène : Joël Maillard / Avis sur tout : Tiphanie Bovay-Klameth / Lumière et direction technique : Dominique Dardant / Son : Jérémie Conne / Régie son et vidéo : Cédric Simon / Maquettes et dessins : Christian Bovey / Création vidéo : Daniel Cousido Musique, instrument et mode d'emploi : Louis Jucker / Synthèse 12-bits : Skander Mensi (arc-en-ciel électronique) / Construction : Yves Besson / Conseils costumes : Tania D’Ambrogio

Coproduction : Arsenic, Centre d’art scénique contemporain, Lausanne Fédération d'Associations de Théâtre Populaire (FATP)

Imaginé et conçu par Giorgianni & Moeschler | Graphisme Monokini