fd

SYMPHONIE MERCURE

Musique des Lumières

SYMPHONIE MERCURE
© Rodrigo Carrizo Couto
DI 9 JUN - 17h
La Grande

Pour annoncer la venue de l’été, Musique des Lumières convoque sur le plateau de La Grande un programme ensoleillé, voire agile et espiègle, au caractère mercuriel.

L’orchestre de Musique des Lumières aime surprendre et se renouveler. Ainsi, pour la première fois, il interprète deux œuvres de la période connue comme Ars subtilior, le style raffiné, légèrement mélancolique, qui a fleuri dans les cours francophiles du nord de l’Italie vers la fin du XIVe et le début du XVe siècles ; une première jurassienne !

Mais MdL aime aussi les fidélités et accueillera comme chaque été, le·la lauréat·e du Concours d’interprétation musicale de Lausanne (CIML), dont l’édition 2023 est réservée au violoncelle. Le Concerto en do majeur de Joseph Haydn sera la meilleure introduction à la Symphonie en mi bémol No 43, appelée Mercure. Il s’agit là d’un chef-d’œuvre éblouissant à découvrir, témoin du génie de Haydn et d’une époque tumultueuse. Le compositeur, à l’instar du dieu Mercure, se fait lui-même le messager annonçant les passions du mouvement Sturm und Drang qui ouvre la voie au romantisme.


Programme

Antonello da Caserta (ca. 1400) « Più chiar che’l sol » (arr. FA)

Antonello di Caserta Rondeau « Dame zentil » (arr. FA)

Joseph Haydn (1732-1809) Concerto pour violoncelle No 1 HobVIb:1

Joseph Haydn Symphonie No 43 « Mercure »

Solistes vocaux : Clara Meloni, soprano / Étienne Anker, ténor / Violoncelle : Lauréat·e CIML 2023 / Orchestre : Musique des Lumières / Direction : Facundo Agudin

Production : Musique des Lumières

Partenariat : Théâtre du Jura, Les Concerts de Montbenon

Collaboration : Concours d’interprétation musicale de Lausanne

Coproduction
Théâtre du Jura
Imaginé et conçu par Giorgianni & Moeschler | Graphisme Monokini

Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience sur notre site. En continuant à naviguer, vous acceptez notre utilisation des cookies.